SV Music Sono DJ .

SV  Music Sono DJ .

Les bons Conseils de SV Music

                        http://static.blog4ever.com/2011/08/511661/artfichier_511661_4946162_201506282113132.jpg



Les bons conseils de SV Music

A lire absolument pour mettre toutes les chances de votre coté
lors de l'organisation de votre mariage
ou de n'importe quelle soirée dansante privée.


Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'animation d'une soirée privée
familiale telle qu'un mariage n'est pas une chose facile. En effet, la réussite
d'une soirée de ce type relève d'une subtile alchimie entre de nombreux critères :
le choix des musiques, le déroulement des séries, la présence de l'animateur, sa
technique (la façon d'enchaîner les disques), la sono, les jeux de lumières,
etc...

Je ne garanti jamais la réussite d'une soirée,vous et moi somme les responsable du succès

- Mais ce n'est pas tout, l'animateur doit aussi composer avec des facteurs parfois
beaucoup plus difficiles à analyser : conditions météo, "chaleur" du cadre,
ambiance générale, motivation des invités à faire la fête, entente entre les
convives (ou entre les familles), effets de la fatigue de la journée, durée et
ambiance du repas, etc...
- De plus, il n'est pas rare de trouver jusqu'à quatre générations réunies lors
d'une fête de famille, depuis les petits enfants jusqu'aux grands-parents, la
mission de l'animateur étant d'amuser, de faire danser, et de satisfaire tout le
monde...
                    Alors, mission impossible ? Certainement pas !

1 - l'animateur DJ

C'est évidemment la pièce maîtresse, la clé de la réussite de votre soirée.Il doit
être à la fois discret et omniprésent, prendre la parole au bon moment, et savoir
se taire quand il le faut. Tout un art...

 Il est fortement conseillé avant de s'engager, de rencontrer votre futur
animateur. Un bon "feeling" et la certitude du respect de ces quelques lignes vous
permettrons à coup sûr de trouver la perle rare... Il est capital de s'assurer
qu'il s'agit bien d'un animateur dit "généraliste", et non d'un Dj "branché" sur
un style musical précis (rap, r'n'b ou techno...). Seul l'animateur généraliste
vous garantira un programme de musique "pour tous", impératif dans ce type de
soirée familiale. N'hésitez pas à le questionner sur sa culture musicale, son
parcours, son expérience et sa connaissance des différents styles musicaux.

Même si cela part d'un bon sentiment, il est à exclure toute proposition spontanée
faite par un ami, une connaissance (ou le petit cousin), concernant l'animation de
votre mariage. Le résultat n'en serait que trop aléatoire...( et de plus si il ne
vous lache pas au dernier moment !!! ) Pour une garantie de réussite, il est
impératif de faire appel à des "pros", et en plus, de s'assurer que votre futur
animateur correspond aux critères.

il est fortement recommandé de faire une totale confiance à votre animateur,
habitué à se déplacer et à travailler avec son propre matériel. S'assurer
simplement (sur photos ou vidéo) qu'il s'agit d'un matériel professionnel et non
d'un matériel d'amateur visiblement "bricolé". Bannir absolument la "chaîne hi-fi"
posée sur une table... Peu importe si votre animateur travaille en MP3, sur des CD
traditionnels ou informatique, le résultat final sera le même pour vous.

Un conseil : Après avoir défini au préalable les styles musicaux que vous aimeriez
entendre, évitez de trop intervenir auprès de votre animateur pendant la soirée.
Faites confiance à sa programmation musicale. Le ou les morceaux que vous attendez arriveront au bon moment...

Si vous souhaitez que certains titres que le DJ ne possède pas soient diffusés,
confiez lui à l'avance (avant la soirée) les supports (disques CD ou MP3) cela lui
permettra de les pré-écouter et de les intégrer à sa programmation.


2- Les horaires...


Il est important de définir avec votre animateur les horaires (de début et de fin)
de votre soirée. Si l'heure d'arrivée est en général connue, par contre, l'heure
de fin de soirée est toujours difficile à prévoir, et peut varier suivant
l'ambiance générale, le nombre et l'âge des invités, la fatigue de la journée, la
durée du repas, etc... Pour éviter tout désagrément et tout malentendu, il est
fortement conseillé de définir à l'avance avec votre animateur une fourchette
horaire de fin de soirée.


Remarque : Il faut tout de même savoir que la durée d'une soirée dansante n'est
pas forcément un gage de réussite ou de bonne ambiance. Une soirée traînant en
longueur jusqu'à 6 ou 7 heures du matin n'est pas forcément plus réussie qu'une
soirée bien remplie se terminant à 4 heures, c'est même parfois le contraire...

3- Le contrat d'engagement...                

Après accord avec votre animateur, il est donc impératif de signer un contrat
d'engagement liant les deux parties. Lors d'une réservation de longs mois à
l'avance (parfois plus d'un an), un accord verbal est évidemment totalement exclu,
ce serait le meilleur moyen de vous retrouver sans animateur le jour de votre
mariage. S'assurer que votre animateur possède des contrats clairs et précis,
comprenant des clauses "logiques", ne visant pas à avantager une des deux parties
en cas de litige.

4- La SACEM...

Ne jamais oublier que seul l'organisateur (et non l'animateur DJ !!!) et
responsable des demandes et frais lié a la SACEM.

quelque info SACEM

- Faut-il acquitter des droits pour le Téléthon ?

Depuis 1994, la Sacem est partenaire de l'Association Française contre les Myopathies (AFM) et s'associe au Téléthon, l'opération de sensibilisation et de collecte de fonds organisée chaque année par l’AFM pour lutter contre les maladies neuromusculaires.
Dans le cadre de la charte Téléthon-Sacem, cette dernière accorde une autorisation gratuite aux organisateurs de manifestations musicales lorsque les artistes et les prestataires offrent gratuitement leurs services et à condition que l'intégralité des recettes soit reversée à l'AFM.
Si les artistes et les prestataires sont rémunérés, la Sacem, après paiement des droits d'auteurs, adresse directement à l'AFM un don de 50 % des droits acquittés.


- Faut-il acquitter des droits pour des animations musicales lors d’un mariage, d’un anniversaire, d’une fête de famille ?

Il n’y a pas toujours de droits d’auteur à acquitter pour la diffusion de musique au cours d’un mariage, d’un anniversaire ou d’une fête de famille. D’après la loi, pour ne pas acquitter de droits, ces manifestations doivent être privées, gratuites et limitées au cercle de famille. La notion de cercle de famille doit s’entendre de façon restrictive et ne concerne que « les personnes, parents ou amis très proches unies de façon habituelle par des liens familiaux ou d’intimité ». Concernant la gratuité, cela implique que la prestation éventuelle d’un DJ ou d’un animateur soit prise en charge intégralement par l’organisateur et ne soit pas répercutée sur les invités, par exemple sous la forme d’une participation aux frais.


en conclusion :

 L'animation ne s'improvise pas,savoir quel disque passer à quel moment,intervenir au micro à bon escient pour faire danser,mettre le feu à la salle,sont affaires d'expérience et de savoir faire

                                            
Musicalement Alexandre

 



19/05/2013
0 Poster un commentaire